Aide spécifique pour les étudiants en odontologie

La Région Normandie aide financièrement à la mobilité des étudiants en odontologie

Du fait de l’absence de levier sur la formation, la Normandie dispose d’indicateurs de démographie particulièrement défavorables sur les chirurgiens-dentistes. D’après les données communiquées par l’Observatoire national des professions de santé (ONDPS), la densité de chirurgiens-dentistes se situe en Normandie à 41 professionnels pour 100 000 habitants en 2019 contre une moyenne nationale à 64.

La Normandie est de plus l’une des 4 régions de France métropolitaine qui ne dispose pas d’une faculté de chirurgie dentaire. Les étudiants issus de la PACES des UFR Santé de Caen et de Rouen qui souhaitent s’engager dans un cursus d’étude en odontologie se répartissent dans différentes UFR d’odontologie françaises.

Des établissements de santé de la Normandie accueillent d’ores et déjà dans des antennes de soins dentaires des étudiants de 5e ou 6e année d’études, issus des UFR d’odontologie d’accueil et réalisant des stages au sein d’unités fonctionnelles comportant des fauteuils dentaires. Ces stages sont reconnus comme facilitant un exercice futur des étudiants concernés au sein de la région, quel que soit le choix du mode d’exercice (salarié ou libéral).

Le dispositif vise donc à accompagner les étudiants de 5e et 6e années inscrits en cursus d’odontologie dans la réalisation de leurs stages actif et hospitalier en Normandie par le versement d’une aide à la mobilité de 400 € par mois dédiée à couvrir les frais de déplacement et d’hébergement.